Où va le gras que l'on perd ?

Hqdefault

Où va le gras que l'on perd ? La question semble simple, la réponse l'est un peu moins.

Des chercheurs Australiens ont étudié la question et leurs observations risquent de faire frémir les écologistes.

Rubeen Meerman et Andrew Brown ont en effet mis à mal la croyance populaire voulant que le gras soit totalement brûlé et transformé en énergie. 
Ils ont suivi une molécule de gras aussi appelée triglycéride. La molécule de triglycéride est constituée de 55 atomes de carbone, 104 atomes d'hydrogène et 6 atomes d'oxygène (C55H104O6)   . .. oui c'est du lourd. Donc si le gras c'est des atomes de carbone (C), d'hydrogène (H) et d'oxygène (O), pour perdre du gras, l'organisme doit expulser, du C, du H et du O ! Simple, non ?

Bingo ! L'étude australienne décrit la transformation de la manière suivante : 1 Triglycéride (C55H104O6) + 78O→ 55CO+ 52H2O + énergie


Donc, lorsqu'une molécule de gras est consommée, une partie donne de l'énergie, le reste donne du CO2 (le fameux gaz carbonique) et de l'H2O (la molécule d'eau ou plus simplement de l'eau), on a bien du H, du C et du O, c'est parfait


Par de savants calculs nos chercheurs ont montré que pour 10kg de gras, 8.4kg est expulsé sous forme de CO2 (oui oui c'est le gaz que l'on expire), les 1.6kg restants sont expulsés sous forme d'eau (je ne vous fais pas de dessin #urine #etc). En conclusion, cette étude fait des poumons, l'organe principal d'expulsion du gras perdu... Quand on dit que fumer c'est mal !!  Voilà une raison supplémentaire.

 

Karim Willam

lien de l'article :  http://www.bmj.com/content/bmj/349/bmj.g7257.full.pdf

Vous devez être connecté pour poster un commentaire
×